Ptit Ouèré s'engage auprès des enfants

Ptit Ouèré, ce n'est pas seulement une jolie boutique montréalaise de jouets pour tout-petits, c'est aussi une entreprise engagée auprès des enfants du pays.


Ma sensibilité et mon engagement auprès des autres ne sont pas nouveaux et ces idéaux de partage et de bienveillance m'ont été transmis par mes parents dès mon plus jeune âge.

Il me semble donc tout naturel que ces qualités essentielles soient ancrées dans l'ADN Ptit Ouère. Pourtant, s'engager durablement et régulièrement n'est pas chose facile avec les aléas de la vie et les préoccupations personnelles, parfois égoïstes et j'ai connu de longues périodes d'absence dans le bénévolat. Mais donner sans rien attendre en retour et supporter une cause importante à ses yeux sont des actions tellement vitales et valorisantes.

Rétrospective du parcours engagé en dents de scie d'une humaine.


Enfant, je regardais ma mère s'impliquer dans l'"Association des donneurs de sang" de notre petite ville. Planifier les collectes avec les médecins et les infirmières, préparer les collations et servir les donneurs, organiser des lotos pour amasser des fonds pour l'association ou encore rédiger les comptes rendus des assemblés. Aussi loin que je me souvienne ma mère a toujours été active dans cette association et nous prenions plaisir, mes frère et sœur et moi, à venir prêter mains fortes aux heures de pointe en distribuant les collations aux donneurs. À 18 ans, nous donnions fièrement notre sang en espérant sauver des vies.


Plus tard, mes parents ont rejoins une autre association "Les petits pas de Numa", fondée pour le bien-être, la santé, le développement et l'autonomie des enfants souffrant d'un handicap rare. En plus de leur aide précieuse pour les collectes de fond nécessaires au support financier des familles touchées que ce soit pour les frais médicaux, les déplacements ou le matériel, mes parents ont également activement contribué à la construction d'une école spécialisée pour ces enfants dans le Sud de la France. Alors qu'aucune infrastructure n'était en mesure de les accueillir dans le pays, l'engagement et la mobilisation de ces bénévoles ont radicalement changé la vie de ces petiots en leur offrant un endroit sûr et adapté à leurs besoins avec une instructrice spécialisée. Plomberie, électricité, tout a été fait à la main par des gens convaincus que leurs actions et leur générosité auraient un impact fort sur des petits bouts d'homme et de femme. Je suis fière de dire que mes parents ont participé à cette belle action et continuent de répondre présents à chaque nouveau besoin de l'association.


Étudiante, j'ai tout naturellement pris la relève de ma mère en gérant l'organisation des collectes de sang de mon École. Communication auprès de l'organisme du sang, mobilisation des étudiants, aménagement d'une zone de don dans les locaux de l'école, je prenais plaisir à faire des centaines de crêpes pour redonner des forces aux donneurs après la piqûre. Le soir, je rentrais fière de ce que j'avais accompli dans la journée, bien plus heureuse que si j'avais réussi mes tests scolaires.


Salariée, prise dans la frénésie de mon quotidien et un travail (trop) prenant, je n'ai plus donné mon temps pendant plusieurs années jusqu'à ce jour d'avril 2019 où j'ai remplacé à pied levé un collègue de travail auprès de l'association du "Club des Petits Déjeuners" qui s'assure que les enfants ne vont pas en classe le ventre vide en leur offrant des petits déjeuners équilibrés. J'ai passé une matinée magique avec ces petits et ils ont réveillé en moi ce besoin de partage.


Quelques mois plus tard, je donnais naissance à mon fils et mettait de côté cet engouement pour mieux le raviver en avril 2020 en plein confinement, période à laquelle beaucoup d'entre nous se sont posés des questions sur leur avenir, leurs valeurs et ce qu'ils souhaitent transmettre. J'ai écrit à ce sujet un article pour le blog du Club des Petits Déjeuners que je te laisserai découvrir si le cœur t'en dit.


C'est ainsi que m'est venue l'idée de créer pour récolter de l'argent au profit de cette belle cause - c'est aussi à cette occasion qu'est né Ptit Ouèré mais ça, c'est une autre histoire! Parce que mon cœur de Maman ne supporte pas la détresse d'un petit. Parce que nos enfants ne devraient jamais avoir faim ou manquer d'affection et d'éducation.

J'ai donc lancé deux campagnes de financement pour la cause en vendant mes premières réalisations au crochet : "une maison pour un déjeuner" et "chouchoutons nos enfants" qui ont amassé 245$ en deux mois.

En plus de récolter de l'argent pour une cause qui me tenait à cœur, je me suis sentie valorisée et utile.



Puis le mois d'août 2020 a été dédié à la cause "Opération Père Noël" qui s'assure chaque année que les enfants les plus démunis auront un présent au pied du sapin.

Après avoir reçu un courriel de leur part m'expliquant que la fin d'année 2020 allait être encore plus difficile que d'habitude avec encore plus de familles dans le besoin et moins de donateurs à cause de la crise du COVID et me demandant si je souhaitais bien confirmer ma participation financière cette année car ils comprenaient tout à fait que la situation professionnelle de bon nombre d'entre nous a changé, mon cœur de maman a une fois de plus chaviré et j'ai offert de remettre un pourcentage des ventes Ptit Ouèré du mois d'août à l'association. J'ai finalement reversé 24$ à "Opération Père Noël". Ce n'est pas grand-chose mais j'ai bon espoir que ça changera le Noël d'une petite fille ou d'un petit garçon en lui apportant un peu de réconfort.


Quand en septembre 2020, le "Club des Petits Déjeuners" me contacte pour me proposer d'être ambassadrice pour mobiliser un maximum de personnes à l'occasion de cette rentrée scolaire si spéciale avec beaucoup plus d'enfants en détresse alimentaire qu'à l'habitude, je ne réfléchis pas à deux fois et c'est le cœur gonflé d'amour que je me lance dans l'aventure en créant du contenu, en partageant les informations auprès de mon réseau et en lançant une nouvelle campagne pour récolter de nouveaux fonds. "La tombola de la rentrée" est lancée et toujours en cours.

Je t'attends très vite pour acheter ton billet et participer au tirage au sort de fin septembre pour tenter la chance de remporter ta dînette Ptit Ouèré !


J'espère que cet article t'aura donner le goût de rejoindre un mouvement qui te tient à cœur et de participer à ta manière à un monde meilleur et plus juste.

N'hésite pas à me partager à ton tour les actions et les causes qui ont du sens pour toi et à me raconter tes plus belles expériences de bénévolat. J'ai bien hâte de te lire.


Plein d'amour 💛

Laëtitia


7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Pour ma première grossesse, j'avais élaboré un plan de naissance béton. Je savais exactement ce que je voulais (et ce que je ne voulais pas) pour la naissance de mon fils. Ça devait se passer ainsi et

La température rafraîchit, les feuilles changent de couleur, le soleil se couche de plus en plus tôt. Pas de doute, l'automne s'installe doucement avec ses couleurs chatoyantes et sa lumière douce, ré