Ma liste de souhaits pour l'automne

La température rafraîchit, les feuilles changent de couleur, le soleil se couche de plus en plus tôt. Pas de doute, l'automne s'installe doucement avec ses couleurs chatoyantes et sa lumière douce, réveillant en nous des envies de cocooning.

Il est temps pour moi de troquer ma sangria pour un bon latte chaud, de m'installer confortablement avec une tonne de coussins et de sortir mes plus belles chaussettes douillettes pour te partager mes envies pour la saison qui débute.


Faire la sieste et rattraper mon manque de sommeil.

Je n'ai pas fait une nuit complète depuis mars 2019 et si notre Bébé de 1 an se réveille 3 fois par nuit, je suis contente ! Pour vous dire à quel point les nuits sont courtes et agitées par ici. Mon sommeil et mon humeur en pâtissent. Je manque d'énergie et avec le froid de l'hiver qui arrive, c'est synonyme de baisse de moral et de petits maux.

Seulement voila, faire la sieste pourrait sembler inné mais c'est quelque chose de difficile pour moi. J'ai beaucoup de difficulté à me poser dans le canapé avec un plaid ou me rouler dans la couette et ne rien faire à attendre que le sommeil pointe le bout de son nez.

Ne rien faire m'horripile alors je commence à cogiter et à planifier. On dirait que dormir est une perte de temps pour moi. Et on se demande pourquoi mon Bébé dort si peu ? MDR.

Et si je profitais de la douceur de l'automne pour me laisser bercer, prendre un peu plus le temps et laisse le sommeil réparer de trop nombreuses nuits abrégées ?


Me faire les ongles et me mettre un joli vernis aux couleurs de l'automne.

Rien de tel qu'avoir de beaux ongles pour rebooster son égo et reprendre un peu confiance en soi. Que je sois sur ordinateur ou un crochet à la main, j'aurais tout le loisir de l'admirer et de me rappeler que j'ai pris ce petit temps rien que pour moi !


Essayer la dernière recette sucrée de Une Maman Végane.

Nous sommes des adeptes de ses recettes ici : faciles à préparer, vegan évidemment et toujours délicieuses.

Alors comment résister à l'appel d'une brioche à la canelle, muscade et pacane ?

J'en salive déjà rien qu'à énoncer ce titre qui embaume l'automne. Et quoi de mieux qu'un plaisir sucré (légèrement coupable) pour accompagner un latte en milieu d'après-midi ? Si en plus, il y a un rayon de soleil qui vient te chatouiller à travers la baie vitrée, c'est jackpot !


Faire le tri, ranger et passer mon placard en mode automne.

Remercier, plier et ranger soigneusement mes tenues estivales pour faire de la place aux petites laines. Trier les habits que je ne mets plus, les mettre en vente ou les donner.

Faire un brin de poussière dans le placard, repasser quelques morceaux dans la laveuse pour les rafraîchir, plier proprement mon linge et l'organiser dans mon dressing.

J'aime que chaque chose soit pliée avec soin et rangée dans une boîte dédiée, histoire de m'y retrouver le matin et de prendre plaisir à choisir ma tenue du jour.


Essayer une nouvelle activité créative.

Ou me remettre au tricot ? Je dois avouer que l'appel des aiguilles, emmitouflée sous un plaid (que j'aurai réalisé évidemment) est très tentant à l'arrivée de l'automne.

Mais découvrir une nouvelle technique l'est plus encore ! Reste à l'affût pour découvrir prochainement ma nouvelle lubie !


Me trouver un travail.

Un "vrai" travail.

On s'entend que j'adore le monde Ptit Ouèré. Je l'ai imaginé et conçu avec mon cœur mais on ne va pas se mentir, je ne peux pas en vivre. Et aux dernières nouvelles, il faut encore gagner de l'argent pour remplir les assiettes et payer les factures.

Bébé est à la garderie depuis trois semaines maintenant et tout se passe pour le mieux. Il est donc temps pour moi de faire une petite introspection et de remettre mon avenir professionnel sur les rails.

Seulement voilà, c'est compliqué...

Je suis meurtrie et mon niveau de confiance est égal à moins quinze.

Je n'ai pas travaillé depuis plus d'un an après la naissance de Bébé. Je me sens déconnectée, inapte voire incompétente.

Mon accouchement tout comme mon congé parental n'ont pas été de tout repos et se sont révélés être de grands challenges physiques, mentaux et émotionnels sabordant au passage mon estime de moi.

Puis j'ai reçu le coup de grâce en me faisant éjecter comme une malpropre (pour ne pas dire autre chose) par mon employeur à mon retour de congé parental.

Un coup de fil froid, une RH à l'autre bout de la ligne.

Pas un merci, pas un mot de mon ancien chef.

C'est la douche froide et c'est d'autant plus difficile à accepter que j'ai toujours été une employée modèle en témoignent mes excellents bilans annuels.

Cet événement a eu le mérite de me libérer d'une relation toxique et d'un travail qui ne me stimulait plus mais il a fait des dégâts et la plaie reste ouverte.

Je pourrai aller plus loin en stipulant que j'ai été mise au placard pendant 6 mois à l'annonce de ma grossesse : plus de nouveaux projets pour moi, pas de nouvelles missions, pas de challenge. Je me sentais désespérément seule et sous exploitée.

Au final, il est temps que je me relève de ces deux années compliquées.

Mais pas à n'importe quel prix. Je veux un travail stimulant, je veux m'éclater au bureau, je veux me lever avec entrain le matin. Je cherche surtout une entreprise avec de belles valeurs, une entreprise qui place l'humain au cœur de ses préoccupations, une entreprise qui croit que le bien-être au travail et l'équilibre vie familiale et vie professionnelle sont essentiels à l'épanouissement de ses employés. Une entreprise qui respecte ses partenaires et qui leur donne les outils pour travailler et progresser.

Allez, je m'y mets ?


Boire des lattes avec le soleil qui me chatouille le dos.

Matcha ou Chaï, au lait d'avoine, mes lunettes de soleil sur le nez.

Parce que ça fait du bien tout simplement.


Me remettre au yoga et me réapproprier mon corps.

Ça fait un moment que j'ai délaissé toute activité sportive. Fatigue et manque de motivation sont mes meilleures excuses. Je crois qu'il est temps de faire quelques salutations au soleil et de réveiller mon âme épuisée. Mon moral me remerciera.



Et toi que veux-tu ajouter à cette liste pour te faire du bien cet automne ?


19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Pour ma première grossesse, j'avais élaboré un plan de naissance béton. Je savais exactement ce que je voulais (et ce que je ne voulais pas) pour la naissance de mon fils. Ça devait se passer ainsi et